Je tiens à préciser aux lecteurs de cet article que j’ai été personnellement concerné par le sujet, ayant acheté un appartement chez Pitch en 2017, qui a été supprimé suite à la procédure engagée à leur égard. Suite à cette procédure les modifications apportées à l’immeuble ont fait que cet appartement a … disparu. En octobre 2018 soit 1 an et demi plus tard j’ai donc appris que ce projet (que je suivais depuis début 2015 et les premières études d’impacts) tombait à l’eau ! Après une phase de déprime je me suis reporté sur un appartement chez Icade. Au passage j’ai perdu beaucoup de temps et d’énergie et une somme importante… J’ai donc, comme beaucoup d’autres personnes qui se sont retrouvées dans le même cas que moi, une vision assez négative de cette procédure.

Désormais la question qui se pose c’est allons nous avoir d’autres procédures ?

Pas du côté de l’association à l’origine de la première procédure car le conseil municipal du 15 octobre 2018 nous informe d’un accord transactionnel entre la ville, l’aménageur de l’Arsenal et l’association en question en contrepartie de quoi l’association s’engage à se désister de la procédure qu’elle a initiée et ne pas former de nouveaux recours. Le compte rendu de ce point est disponible sur le site de la mairie, page 22 du PDF, article numéro 240.

On voit notamment que cet accord prévoit que pour compenser la perte financière (liée à l’élargissement du parc le long de la résidence Envies de Pitch) pourront être construits 2 immeubles de 12 étages et 2 immeubles de 10 étages. Cet accord a été signé par l’association à l’origine de la procédure, ce qui est assez étonnant car l’une des ses revendications était de limiter la hauteur des immeubles (post de leur site en date du 24/10/2017). Désormais la question que je me pose c’est où vont se trouver ces immeubles ?